Comment différencier une loutre des autres mustélidés?


Loutres / mercredi, mars 28th, 2018

Comment différencier une loutre des autres mustélidés

 

Mustélidés

Les caractéristiques des mustélidés

La loutre appartient à la famille des mustélidés.

Il peut s’avérer difficile de différencier les différentes espèces appartenant à la famille des mustélidés. Pour rappel les mustélidés sont des prédateurs assez petits possédant des pattes très courtes, une longue queue et un corps allongé et bas. Ils appartiennent à une famille de mammifères carnivores sanguinaires et nocturnes.

 

Apprendre à différencier les mustélidés

S’il est assez facile de différencier certaines espèces appartenant aux mustélidés, d’autres se révèlent compliquées à distinguer.

Certaines espèces ont des traits physiques qui permettent leur distinction.

La belette et l’hermine sont toutes deux de petites tailles, en effet elle mesurent entre 20 à 30cm. Vous reconnaîtrez l’hermine à sa queue dont l’extrémité est noire. Ses pattes sont recouvertes de blanc et ses oreilles sont beaucoup plus grandes que celles de la belette. En hiver son pelage est blanc.

La fouine et la martre quand a elles disposent d’un gabarit plus important représentant alors 40 à 50cm. Chacune dispose d’une spécificité physique en dessous de leur tête, à savoir une tâche blanche allant jusqu’aux pattes avant pour la fouine et un plastron jaune pour la martre. La martre réside essentiellement en forêt contrairement à la fouine que l’on peut même retrouver dans nos greniers !

 

Les espèces appartenant aux mustélidés

La belette

La belette, petit mustélidé arbore un pelage brun et possède un corps allongé. Elle se différencie de l’hermine par sa queue qui n’est pas noire à l’extrémité et es bien plus petite que la fouine.

Martres à gorge jaune

Originaire d’Asie, la martre à gorge jaune porte une tache jaune (vous l’aurez deviné) sur la gorge ainsi que sur l’intégralité de son ventre.

La fouine

Animal plutôt nocturne, la fouine est un redoutable prédateur et ce notamment dans les poulaillers. Elle est considérée comme un animal nuisible puisqu’elle peut s’attaquer aux circuits électriques des voitures ou encore à l’isolations de maison.

Loutre d’Europe

La loutre d’Europe possède un pelage gris et le dessous du ventre plus clair. Ses polis sont imperméables et ses pattes (palmées) sont munies de griffes et font d’elle un redoutable prédateur. Elle se caractérise par son corps allongé et sa longue queue. Elle mesure entre 40 et 85 cm et possède un museau obtus terminé par des vibrisses blanches assez grandes (en moyenne 20cm). La Loutre reste l’espèce la plus facile à distinguer parmi les mustélidés.

Blaireau d’Europe

C’est le plus gros des mustélidés, il possède un pelage grisâtre et une tête blanche et noire. Son alimentation est constituée de micro mammifères et d’insectes.

Les mustélidés : des espèces très ressemblantes

Parmi les mustélidés on retrouve des espèces comme l’hermine, la belette ou encore la martre des pins qui ont des ressemblances physiques très importantes. Voici une petite comparaison des espèces les plus difficile à distinguer.

L’Hermine VS La belette d’Europe

Hermine
Hermine
Belette
Belette

 

 

 

 

 

 

 

 

La belette d’Europe est la plus petite des espèces appartenant à la famille des mustélidés. C’est d’ailleurs la taille (17 à 20cm) qui permet de la différencier de l’hermine. En effet cette dernière a une taille qui peut aller de 22 à 32cm sans compter sa queue qui peut lui en ajouter une dizaine de plus. Le mâle est généralement plus grand que la femme chez ces deux espèces. Leurs pelages est brun/roux sur le dos et blanc sur toute la partie inférieure en partant du menton jusqu’au pattes arrières. En hiver l’hermine devient blanche (à l’exception de sa queue dont l’extrémité reste noire), et c’est d’ailleurs ce qui la différencie de la belette.

Martre des pins VS la Fouine

Martres des pins
Fouine

 

 

 

La fouine et la martre des pins sont celles qui ont le gabarit le plus important chez les mustélidés ; avec plus de 40 cm et 45cm respectivement.

La fouine dispose d’une queue moins touffue ainsi qu’un museau plus clair et plus massif que la martre.

Le Putois VS le vison

Putois

 

Vison

 

 

 

 

 

 

Le putois et le vison ont une morphologie assez similaire. L’un et l’autre mesurant entre 30 à 45cm plus une queue pouvant aller jusqu’à 18cm.

La différenciation reste largement possible puisque le putois présente des tâchent blanches qui entourent sa gueule contrairement au raton laveur qui ne présente qu’une petite tache blanche au bout de son museau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *