Les différentes espèces de loutres : La loutre hydrictis, la loutre enhydra et la loutre lutrogale


Les différentes espèces de loutres, Loutres / mardi, avril 3rd, 2018

Les différentes espèces de loutres : La loutre hydrictis, la loutre enhydra et la loutre lutrogale

 

La loutre hydrictis

Le genre loutre hydrictis comprend une unique espèce, la loutre à cou tacheté ou hydrictis maculicollis.

La loutre à cou tacheté (hydrictis maculicollis)

On retrouve cette espèce de loutre uniquement en Afrique dans de nombreux pays. Certains auteurs la considèrent comme une espèce du genre Lutra.

Loutre à cou tacheté sur un rocher

Description physique

Ce mammifère carnivore se distingue des autres loutres par sa fourrure. Elle est généralement constituée de poils bruns foncés mais peut varier en couleur. C’est au niveau de la gorge et du cou que la fourrure présente des stries et des tâches pâles. Son corps mince mesure environ 1 mètre de long et sa queue est souvent assez longue. En général, la loutre mâle est plus musclée, plus lourde et plus grande que la loutre femelle. Ce mustélidé dispose d’orteils palmés munis de griffes développées idéales pour attraper du poisson. Ses petites dents lui permettent de manger crustacés, poissons ou encore grenouilles.

Lieu de vie

La loutre à cou tacheté peut être observée en Afrique subsaharienne. Elle est surtout présente dans l’ouest, le centre et le sud du continent (ex : Guinée, Congo, Lesotho). A cause de sa nature très aquatique, la loutre hydrictis maculicollis vit à proximité des marais, lacs ou rivières où elle pêche son poisson. C’est là aussi qu’elle installe ses tanières, au milieu des hautes végétations où elle peut observer discrètement ses proies.  La loutre hydrictis est plutôt de nature solitaire mais mâles et femelles peuvent cohabiter, surtout en saison de reproduction.

La loutre enhydra

Le genre enhydra comprend également une unique espèce : la loutre de mer ou enhydra lutris.

La Loutre de mer (Enhydra lutris)Loutre de mer enhydra luris

Description physique

A ne pas confondre avec la loutre marine d’Amérique, la loutre de mer est une grande loutre qui peut mesurer jusqu’à 1,5 mètres de long. Ce mammifère marin est le plus lourd parmi les loutres avec un poids qui atteint parfois 45 kg. Là aussi, les mâles sont plus grands et lourds que les femelles.
Quant à sa fourrure, elle est brune et peut tirer vers une couleur plus rougeâtre. Très dense, elle est idéale pour maintenir ce mustélidé au chaud. La loutre enhydra lutris dispose d’un long corps au pieds larges et palmés, parfaitement adaptés à sa nature aquatique. A l’aide de ses nageoires, elle nage sur le dos mais peut également nager sous l’eau pour pêcher.

Lieu de vie

La loutre de mer est unique car c’est la seule qui puisse vivre continuellement dans l’eau salée. On l’observe en Asie de l’est et en Amérique de l’ouest sur les zones côtières tempérées. Lorsqu’elle ne vit pas dans des eaux aux fonds rocheux, elle aime se terrer dans des forêts où elle chasse beaucoup. Pour ce qui est de la vie en communauté, cette espèce menacée aime se regrouper pour se reposer. Les femelles évitent généralement les mâles, sauf en périodes d’accouplement.

La loutre lutrogale

La loutre à pelage lisse est la seule espèce du genre lutrogale. On peut aussi la retrouver sous différentes appellations comme loutre d’Asie, loutre indienne ou encore lutrogale perspicillata.

La loutre à pelage lisse (Lutrogale perspicillata)

Loutre à pelage lisse lutrogale perspicillataDescription physique

La loutre à pelage lisse dispose d’une fourrure lisse et aux poils plus courts que celles des autres loutres. Celle-ci conserve la chaleur du corps. Parmi les loutres asiatiques c’est la plus grande avec son corps de 65 à 79 cm. Sa queue, elle, mesure entre 40 et 50 cm. Enfin, son poids varie entre 7 et 11 kg. La loutre indienne a des pieds palmés munis de griffes. Ils sont idéals car cet animal consomme une grande quantité de poissons et nage beaucoup. En effet, ses pattes avant plus courtes lui permettent de nager plus facilement.

Lieu de vie

La lutrogale perspicillata s’observe en Asie, plus particulièrement en Chine, en Inde, en Irak ou encore en Afghanistan. De moins en moins présente, elle est considérée comme une espèce menacée et vulnérable à cause des modifications de son habitat (pollution, destruction) et du braconnage. Cette espèce de loutre vit en forêts côtières et marécageuses, mais aussi dans les zones d’eau douce. Elle installe sa catiche ou tanière entre les racines des arbres. Contrairement aux autres loutres, ce mustélidé aime vivre en famille ou en groupe.

En savoir plus sur les genres et espèces de loutres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *