Les différentes espèces de loutres : La loutre Lontra


Les différentes espèces de loutres, Loutres / dimanche, mars 25th, 2018

Les différentes espèces de loutres : La loutre Lontra

La loutre Lontra est un deuxième genre de loutres qui comprend 4 espèces différentes. On peut l’observer en Amérique dans divers climats.

La loutre du Chili (Lontra provocax)

Loutre du Chili ou Loutre provocas
La loutre du Chili

Description physique

Physiquement, la loutre du Chili se distingue selon son sexe. En effet, la taille de la loutre mâle est souvent supérieure à celle de la femelle. La lontra provocax peut mesurer 50 à 70 cm, sans compter une queue de 35 à 46 cm de long. Quant à son poids, il est compris entre 8 et 14 kg. Ce mammifère de la famille des mustélidés est doté d’une fourrure courte. Celle-ci est brune sur la partie extérieure du corps et plus claire sur la partie intérieure. En plus de ses poils brillants, cette loutre américaine dispose d’un museau dont les moustaches sont raides. Celles-ci sont utilisées comme capteur pour localiser des proies. On parle des vibrisses des loutres. Contrairement à la loutre Aonyx, les doigts de la loutre du Chili disposent de griffes. Enfin, sa tête est aplatie et son corps allongé.

Lieu de vie

On retrouve la loutre du Chili en Amérique du Sud, notamment au Chili comme son nom l’indique. Elle est également présente en partie en Argentine, le long de la Cordillère des Andes. Contrairement à la loutre cendrée, ce mammifère carnivore aime vivre dans des zones où la végétation est dense. Il est souvent à proximité des lacs, rivières et ruisseaux. Mais on peut rencontrer la loutre du Chili dans des côtes rocheuses car elles forment des crevasses idéales pour observer tout en discrétion.

La loutre de rivière (Lontra canadensis)

La loutre de rivière ou canadensis
La loutre de rivière

Description physique

La loutre de rivière ou lontra canadensis est aussi une espèce où le mâle est souvent plus grand que la femelle. En moyenne, cette espèce mesure 1,5 mètres de long et pèse entre 5 et 14 kg. Ce mammifère mi-terrestre mi-aquatique dispose d’une fourrure aux longs poils. Selon la partie du corps, ceux-ci sont soit foncés, soit plus clairs. Il existe néanmoins des différences de fourrure par selon la région où on l’observe l’animal. Tout comme la loutre du Chili, la loutre de rivière a la tête aplatie et dispose de griffes. Les moustaches de son museau large sont assez sensibles pour chasser efficacement sous l’eau.

Lieu de vie

On peut apercevoir la loutre de rivière au Canada et aux Etats-Unis. Au Canada, elle est présente sur la majorité du territoire. Aux USA, l’animal est observable dans l’est du pays ainsi qu’au nord-ouest. La loutre lontra canadensis aime rester à proximité des rivières, marécages ou encore les lacs. Il est possible d’en trouver en milieu froid comme en milieu plus chaud du fait de sa nature semi-terrestre. Les mâles et les femelles occupent des territoires différents et se rejoignent uniquement lors de la saison de reproduction des loutres. A cause de la pollution de ses habitats, ce mustélidé y est de moins en moins présent. Mais il est réintroduit afin de stabiliser son nombre.

La loutre marine (Lontra felina)

Une loutre marine ou lontra felina
Loutre marine dans l’eau

Description physique

La loutre marine ou Loutre de mer méridionale est un petit carnivore dont la taille du corps varie entre 83 et 115 cm. Sa queue, elle, mesure seulement 30 et 36 cm de long. Quant à son poids, il atteint 3 à 6 kg. C’est un animal au long corps et à la tête aplatie. Ce mammifère marin est recouvert d’une fourrure hirsute foncée sur le dos et plus claire sur le ventre. Il dispose de dents acérées et de petites oreilles. Son grand museau et ses vibrisses sont un atout incomparable pour chasser efficacement. Enfin, les pattes musclées et palmées de la loutre marine lui confèrent sa vitesse sous l’eau.

Lieu de vie

La lontra felina est elle aussi présente en Amérique. On la rencontre surtout en Amérique du Sud (Chili, Pérou etc…). Son territoire s’étend du nord au sud de la côte Pacifique. En effet, c’est une espèce de mustélidés qui construit son habitat exclusivement dans les côtes exposées. Elle aime les vents violents et les mers agitées regorgeant de crustacés et poissons. La loutre marine ou loutre chungungo est monogame. Mâles et femelles aiment la vie solitaire mais se retrouvent durant la saison des amours, période d’accouplement.

La loutre néotropicale (Lontra longicaudis)

Loutre néo-tropicale entre les branchages
Loutre néo-tropicale entre les branchages

Description physique

Il existe un dimorphisme sexuel chez la loutre néotropicale, ainsi la femelle est 25% plus petite que le mâle. Leur taille varie de 36 à 66 cm pour le corps et 37 à 84 cm pour la queue. La taille exceptionnelle de sa queue lui confère le nom de « loutre à longue queue ». De plus ses pieds palmés, son corps tout en longueur et sa tête aplatie lui offrent agilité et vitesse dans l’eau. Elle se distingue par ses taches claires à proximité de la gorge ainsi que sa fourrure gris-brun. Enfin, cette espèce de loutre peut peser entre 5 et 15kg.

Lieu de vie

La lontra longicaudis est une espèce quasiment menacée que l’on rencontre en Amérique. Elle est particulièrement présente en Amérique centrale et en Amérique du sud. Elle s’adapte à divers habitats, des forêts tropicales aux marécages côtiers. La loutre néotropical privilégie les zones disposant de tanières et de végétation dense. Mais elle peut également se trouver dans des zones plus proches de l’homme (rizières par exemple). Comme les autres espèces, ce mustélidé est plutôt solitaire sauf en période de reproduction.

Découvrez maintenant les espèces Hydrictis, Enhydra et Lutrogale.

Une réponse à « Les différentes espèces de loutres : La loutre Lontra »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *